2011


"Les hommes aussi..."

 

« A mon époque, mon père, lors des repas, était assis à l’extrémité de la table, il attendait qu’on le serve, il ne se levait jamais, même pour aller chercher la salière derrière lui. On le craignait... »

Cet homme de 53 ans, qui parle de son père... quel homme est-il aujourd’hui, un demi-siècle plus tard ?

Après la vague du féminisme, les valeurs du masculin se sont effritées dans nos démocraties occidentales modernes. Adieu le mâle dont les valeurs sûres, depuis des siècles, étaient la force, l’autorité, dont la fonction incontestée était celle de chef de famille. Mais pour faire place à quel homme, à quelles nouvelles valeurs ?

Aujourd’hui, les hommes sont obligés d’inventer de nouvelles références, de créer de nouvelles traces. Ils se cherchent, grâce ou à cause des femmes qui ont fait voler en éclats l'ancien modèle.

Qu’est-ce que la masculinité, la virilité ? Comment la vivre et l'exprimer, dans un rapport authentique à soi-même et aux autres ?

Paul Ackerman, dans « Masculins singuliers », milite pour l’émergence d’un homme « réconcilié » : « réconcilié avec les femmes, réconcilié avec l’héritage de ses pères, mais surtout réconcilié avec lui-même ».

Même si la place de la femme, dans nos sociétés modernes, s’est affranchie de l’archétype traditionnel, et même s'il reste encore beaucoup à faire sur le plan de « l’égalité », il n’en reste pas moins qu’elles ont conquis le droit de construire les traits d’un féminin transformé.

Qu’en est-il de l’homme ?

Carl Rogers, dans son livre « Réinventer le couple », voyait déjà les prémisses de ces changements. Dans l'esprit de l’Approche Centrée sur la Personne, cette Université d’été se centrera sur les perspectives humaines de cette révolution en marche. Comment pouvons-nous accueillir l’autre dans sa recherche, dans sa mutation, dans sa transformation, dans ce compromis avec l’héritage masculin, à la fois éminemment personnel et fondamentalement nourri d’universalité ? Transformation qui s’accompagne ou qui est portée par de profonds changements de société, et par des découvertes intéressantes en neurobiologie.

Dans les années soixante, la célèbre série d'émissions d'Eliane Victor « Les femmes aussi » témoigna de la condition et de la lutte des femmes d'alors.

En écho à ce titre, cette université d'été 2011 mettra « Les hommes aussi » au centre de notre attention, grâce à nos conférenciers, aux ateliers proposés par l’équipe, aux groupes de rencontres et à la créativité collective.

Université d'été Carl Rogers 2011

du 30 juin au 4 juillet 2011

au Centre Trimurti

Cogolin (Var)



Share This